Des origines à la fusion des communes
Marbaix-la-Tour
Photos actuelles
Ce village est cité en 868-869 parmi les possessions de l'abbaye de Lobbes. Ce n'est qu'à partir de 1765 qu'il commença à être appelé Marbaix-la-Tour, quoique nul n'ait pu démontrer l'existence d'une tour de défense dans la localité à cette époque. Au Moyen-Âge, Gozée et Marbaix formaient une seigneurie appartenant à l'évêque de Liège. Cette seigneurie fut engagée en 1619 à Jean de Robaulx, seigneur de Daussois, puis en 1637 à l'abbé d'Aulne. Ce dernier s'en dessaisit en 1728 et de nouvelles engagères la firent passer aux mains du marquis de Deynze, seigneur d'Ham-sur-Heure, et enfin du baron de Haxhe de Bierset, chanoine capitulaire de Liège (1763). Le dernier seigneur engagiste fut le baron de Goër, héritier des de Haxhe. Quant au château de la Pasture, il appartint aux XVII-XVIIIème s. à la famille Le Ratz de Lantenée et fut reconstruit en 1863 par Louis Troye, fils du gouverneur de la province de Hainaut. Marbaix faisait partie sous l'Ancien Régime de la châtellenie de Thuin, une circonscription essentiellement militaire qui dérivait du droit de " sauvement " accordé en temps de guerre. Durant la Révolution liégeoise, le village fut fréquemment rançonné et pillé par les émeutiers de la Ville-Basse de Thuin et ses habitants constituèrent une milice pour tenter de mettre fin à ces brigandages. Le 15 juin 1815, Napoléon, sur le chemin de Waterloo, s'arrêta à Marbaix et c'est bien dans cette localité, et non à Thy-le-Château, qu'il faut situer un épisode anecdotique maintes fois rapporté. Marbaix a toujours été un village essentiellement voué à l'agriculture. L'expansion démographique carolorégienne qui a atteint les communes de Gozée, de Ham-sur-Heure et de Jamioulx, semble s'être arrêtée aux limites de Marbaix qui enregistre des pertes depuis le début du siècle.
Liens utiles Plan du site Vie pratique Agenda Nous écrire Les archives Le musée Vie politique Le CPAS Présentation Le Conseil de l'Action socialeLancer une recherche
Statistiques La Commune AccueilHam-sur-Heure-Nalinnes
Le Conseil des enfants Présentation Compositions Les réalisations Présentation L'aide internationale Les cérémonies L'environnement Les excursions Le handicap Les personnes agées Les plus démunis Les séances plénières La sécurité Le sport Autres L'urbanisme Renseignements La CCATM Présentation Membres Le folklore Le service Technique Le Château communal Présentation Historique Le Château en photos Les propriétaires au fil du temps Le patrimoine Le patrimoine communal La collection patrimoine Les journées du patrimoine La population Documents Carte e-ID Les financesAu coeur de la Thudinie
Présentation Les anciens villages Ham-sur-Heure Cour-sur-Heure Jamioulx Marbaix-la-Tour Nalinnes L'Administration communale Pour découvrir A découvrir Les Gentilés de l'entité Le sport Centre sportif Cross scolaire Mérite sportif communal Présentation Saison 2007-2008 Saison 2008-2009 Saison 2009-2010 Saison 2010-2011 Saison 2011-2012 Saison 2012-2013 Saison 2013-2014 Saison 2014-2015 Saison 2015-2016 La famille Comité seniors Conférences Cours de langue Excursions et voyages Informatique Spectacles ONE Le PCS Le plan de cohésion sociale Les activités du PCS L'état civil L'environnement L'enseignement L'enseignement communal Les écoles communales La culture Cycle littéraire Mérite culturel Présentation Palmarès 2009 Palmarès 2010 Palmarès 2011 Palmarès 2012 Palmarès 2013 Palmarès 2014 Palmarès 2015 Palmarès 2016 Palmarès 2017 Fête de la Saint-Hubert Week-end culture Les services communaux Le Directeur général Secrétariat communal Le Directeur financier Service Enseignement/Culture Service Etat Civil/Population Service Finances Service Informatique Service Marchés publics Service Travaux Service Urbanisme/Environnement Service Vie sociale et associative/FamilleDisclaimer - Les renseignements et autres données présentes sur ce site Internet n'ont qu'une portée informative, et non pas juridique ou réglementaire. La commune s'efforcera de corriger, dans un délai raisonnable, toutes les erreurs qui pourraient être signalées. Ce site renvoie parfois à des sites extérieurs sur lesquels la commune n'exerce aucun contrôle et pour lesquels la commune décline toute responsabilité.