Des origines à la fusion des communes
Jamioulx
Photos actuelles
Jamioulx était au IXème s., une possession de l'abbaye de Lobbes. L'abbaye perdit ce village au profit d'un seigneur laïc mais le racheta en 1309 et le conserva jusqu'à la fin de l'Ancien Régime. Faisant partie de la châtellenie militaire de Thuin, la localité était également du " sauvement " de Beaumont, ce qui est assez curieux compte tenu de son éloignement de la forteresse hennuyère. Afin de bénéficier de ce " sauvement ", la communauté acquittait chaque année une redevance. Citée à partir du XIVème s., la chapelle Saint-André de Jamioulx devint église paroissiale à la demande des habitants en 1568. Le chapitre Saint-Barthélemy de Liège en était le collateur. Village rural, Jamioulx possède encore aujourd'hui une vaste étendue boisée. L'exploitation forestière, survivance des droits d'usage de l'Ancien Régime, fut longtemps l'une des activités principales des habitants. Anciennement, Jamioulx produisait du charbon de bois. Au reste, le sol de la localité est assez pauvre et peut-être cette situation est-elle à l'origine de la grande misère qui sévit, à la fin du XVIIIème s., parmi la population. Cette misère poussa un certain nombre d'habitants à participer aux tumultes de la Révolution liégeoise en menant des expéditions contre les abbayes de Lobbes et d'Aulne. Au XIXème s., il exista à Jamioulx une carrière et des fours à chaux, une tannerie, un petit charbonnage (fermé en 1876), ainsi que des ateliers de clouterie et de saboterie et plus tard, une fabrique de produits réfractaires, des forges et une scierie. A l'heure actuelle, le gros de la main-d'oeuvre est employé dans les industries du Pays Noir. L'expansion de l'agglomération carolorégienne a gagné cette commune qui a enregistré des gains démographiques importants depuis la dernière guerre.
Liens utiles Plan du site Vie pratique Agenda Nous écrire Les archives Le musée Vie politique Le CPAS Présentation Le Conseil de l'Action socialeLancer une recherche
Statistiques La Commune AccueilHam-sur-Heure-Nalinnes
Le Conseil des enfants Présentation Compositions Les réalisations Présentation L'aide internationale Les cérémonies L'environnement Les excursions Le handicap Les personnes agées Les plus démunis Les séances plénières La sécurité Le sport Autres L'urbanisme Renseignements La CCATM Présentation Membres Le folklore Le service Technique Le Château communal Présentation Historique Le Château en photos Les propriétaires au fil du temps Le patrimoine Le patrimoine communal La collection patrimoine Les journées du patrimoine La population Documents Carte e-ID Les financesAu coeur de la Thudinie
Présentation Les anciens villages Ham-sur-Heure Cour-sur-Heure Jamioulx Marbaix-la-Tour Nalinnes L'Administration communale Pour découvrir A découvrir Les Gentilés de l'entité Le sport Centre sportif Cross scolaire Mérite sportif communal Présentation Saison 2007-2008 Saison 2008-2009 Saison 2009-2010 Saison 2010-2011 Saison 2011-2012 Saison 2012-2013 Saison 2013-2014 Saison 2014-2015 Saison 2015-2016 La famille Comité seniors Conférences Cours de langue Excursions et voyages Informatique Spectacles ONE Le PCS Le plan de cohésion sociale Les activités du PCS L'état civil L'environnement L'enseignement L'enseignement communal Les écoles communales La culture Cycle littéraire Mérite culturel Présentation Palmarès 2009 Palmarès 2010 Palmarès 2011 Palmarès 2012 Palmarès 2013 Palmarès 2014 Palmarès 2015 Palmarès 2016 Palmarès 2017 Fête de la Saint-Hubert Week-end culture Les services communaux Le Directeur général Secrétariat communal Le Directeur financier Service Enseignement/Culture Service Etat Civil/Population Service Finances Service Informatique Service Marchés publics Service Travaux Service Urbanisme/Environnement Service Vie sociale et associative/FamilleDisclaimer - Les renseignements et autres données présentes sur ce site Internet n'ont qu'une portée informative, et non pas juridique ou réglementaire. La commune s'efforcera de corriger, dans un délai raisonnable, toutes les erreurs qui pourraient être signalées. Ce site renvoie parfois à des sites extérieurs sur lesquels la commune n'exerce aucun contrôle et pour lesquels la commune décline toute responsabilité.